Chloé Delaume : Le Cœur synthétique (Seuil, 2020)

 

 

.

.

.

.

.

.

.

Le Cœur synthétique
(Seuil, 2020)
Chloé Delaume
208 pages

.

« Chloé Delaume won the Médicis prize for the French novel for The Synthetic Heart »

.
Le Prix Médicis du roman 2020 a été décerné à Chloé Delaume pour « Le Cœur synthétique » (Seuil)

.

Target audience: writers, literary agents and readers looking for a novel written by someone with a GSH concerning the author’s life, failed book tours, mortifying book readings and professional disappointments; this short novel, The Artificial Heart, by Chloé Delaume is also likely to attract single, or not, straight (or bi, lesbian, asexual, and more likely feminist) women, over, or under, forty.  Happy people, no thanks.

Adélaïde is a 46-year-old straight woman who has just broken up with her boyfriend.  She compares her chances with that of her female friends : Clotilde (« being bisexual doesn’t increase her chances, being bisexual just makes everyone insecure ») ; Hermeline, 31, who « wasted three years in a toxic relationship with a Monique Wittig specialist » ; Bérangère, who « fills her weekends with Tinder dates » ; and finally Judith, who « is going through rocky time in her relationship». 

Adélaïde works as a publicist at a publishing house that is in economic difficulty.  One of her clients is a friend, Clotilde, an author of works that tend towards the more experimental, and who is currently writing a feminist manifesto, working title: ‘Drink My Menstrual Blood’ – the publisher is ‘not quite sure’.  Le Cœur synthétique is an hilarious novel that’s cheerfully acidic about romantic and professional failure, with, on the plus side, one highly endearing character, Perdition (successor to Xanax), Adelaïde’s cat. 

Intelligent writing by a free-thinker about the predicament that some women over forty can find themselves in, and a commentary on the literary world’s attitudes towards commercial versus experimental literature. 

Q: And did they live happily ever after and have lots of books? 

A: Read Le Cœur synthétique (Seuil, 2020)

.

Public cible : écrivain.e.s, agent.e.s littéraires et lecteur.ice.s recherchant un roman écrit par une personne ayant un bon sens de l’humour au sujet de la vie d’auteur.e, des tournées ratées, des signatures mortifiantes, et autres déboires professionnels.  Ce court roman de Chloé Delaume pourrait aussi attirer les femmes hétéros, célibataires ou pas, ou bis, ou lesbiennes, ou asexuelles (et probablement féministes), de plus de quarante ans, ou moins.  Personnes heureuses s’abstenir  

Adélaïde, une hétérosexuelle de 46 ans qui vient de rompre avec son ami, cherche un nouvel amant.  Elle compare ses chances avec celles de ses amies : Clotilde (« le fait d’être bisexuelle ne multiplie pas ses chances, le fait d’être bisexuelle insécurise tout le monde ») ; Hermeline, 31 ans, qui « s’est égarée durant trois ans dans une relation très toxique avec une spécialiste de Monique Wittig » ; Bérangère qui « occupe ses week-ends en les peuplant de rendez-vous Tinder » ; et puis Judith qui « traverse une crise de couple ». 

Adélaïde travaille comme attachée de presse dans une maison d’édition en difficulté.  L’une de ses clientes est une amie, Clotilde, auteure d’œuvres de plus en plus expérimentales et qui est en train d’écrire un manifeste féministe dont le titre provisoire est : Bois mes règles – « l’éditeur hésite ».  Le Cœur synthétique est un roman désopilant et joyeusement acerbe sur l’échec sentimental et professionnel, avec pour point positif un personnage très attachant, Perdition (successeur de Xanax), le chat d’Adelaïde. 

Une écriture intelligente d’une libre-penseuse sur la situation difficile dans laquelle peuvent se retrouver des femmes seules ayant dépassé la quarantaine, et sur les diverses attitudes du monde littéraire au sujet de l’opposition écriture commerciale versus expérimentale. 

Q : Et croyez-vous qu’ils vécurent heureux et eurent beaucoup de livres ?  

R : Lisez Le Cœur synthétique (Seuil, 2020)

This book makes me think of:

Mortification: Writers’ Stories of their Public Shame (Harper Perennial, 2004) Robin Robertson

      Le Cœur synthétique de Chloé Delaume - 1 - Reader : Mia Farlane
      Le Cœur synthétique de Chloé Delaume - 2 - Reader : Mia Farlane
      Le Cœur synthétique de Chloé Delaume - 3 - Reader : Mia Farlane
      Le Cœur synthétique de Chloé Delaume - 4 - Reader : Mia Farlane

 

Sign up to Newsletter to be alerted when new reviews are posted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *